logo-aba

Les ratios financiers : definition, calculs et explications

img3

Il y a plusieurs outils qui permettent de faire l’analyse de la finance d’une entreprise. Généralement, on utilise les ratios financiers. Ces derniers sont des indicateurs dont se sert le dirigeant d’une entreprise pour garder un œil sur tout ce qui se passe dans son entreprise. Mais de quoi s’agit-il, en réalité ? Comment calculer les ratios financiers et comment les expliquer ? Les réponses à ces questions feront l’objet des lignes à suivre.

Les ratios financiers : définition

Les ratios financiers sont un pourcentage ou même un coefficient qu’on calcule en mettant en jeu deux masses. On les applique sur des données qui existent. Il doit donc s’agir des données qui sont déjà passées (des opérations qui sont déjà effectuées). Mais parfois, ils peuvent porter sur des données qui sont toujours en cours, par exemple des opérations qui ne sont pas encore terminées, qui sont toujours en cours. Beaucoup de gens pensent que, avec l’information donnée par un ratio, ils peuvent avoir une idée sur le chiffre d’affaires de l’entreprise et ce, dans un delai moyen. Il faut savoir qu’aucun ratio ne révèle aucune information sur comment l’entreprise évolue, sur son futur.

Tout ce que les ratios financiers font, c’est de donner des indices sur l’exploitation d’une entreprise et sur sa tresorerie. On peut également savoir, en se servant sur les ratios financiers, la liquidite de l’entreprise, sa rentabilite, l’évolution et le changement de ses coûts et dans une certaine mesure sur son équilibre financier. Même s’ils ne sont pas les seuls indicateurs à prendre en considération, les ratios financiers occupent une place non négligeable dans le cadre de l’analyse financiere d’une entreprise.

Les ratios financiers : calculs

Le calcul des ratios financiers est un peu complexe. Les différentes modalités de leur calcul et de leur interprétation seront cernées ici en tenant compte des ratios financiers incontournables de l’entreprise. D’abord, il faut savoir qu’il y a des ratios financiers qui se calculent avec le bilan comptable de l’entreprise. Il s’agit entre autres du ratio d’indépendance financiere qui s’obtient en divisant les capitaux propres de l’entreprise par ses capitaux permanents. Il y a ensuite le ratio liquidite générale qui s’obtient en divisant l’actif circulant par le passif circulant, l’ensemble des dettes (AC/PC). À côté de ce ratio, il y a aussi le ratio couverture des emplois stables. Il est obtenu en divisant les capitaux permanents par l’actif immobilisé (CP/AI). Ce ratio doit être au minimum à 100 %. Enfin, le ratio de vétusté. Ce ratio est obtenu en faisant un rapport entre les différentes immobilisations. En effet, il faut seulement diviser les immobilisations corporelles nettes par celles brutes (ICN/ICB).

Les ratios financiers : explication

Relativement au ratio d’indépendance financiere, s’il est avéré que le résultat de ce ratio est faible, cela veut dire que l’entreprise ne peut rien faire sans ses organismes de financement. Concernant le ratio de liquidité générale, si ce rapport est au-dessus de 1, ça veut dire que le passif circulant peut au moins être financé par l’actif qui circule. S’agissant du ratio de couverture des emplois stables, il faut savoir que si le résultat obtenu est au moins 1, c’est-à-dire 100 %, cela montre que les biens stables de l’entreprise peuvent suffire pour gérer le besoin en fonds de roulement. En ce qui concerne le ratio de vétusté, si le résultat obtenu n’est pas dans la marge de 1, ça veut dire que l’appareil de production est toujours à jour.