logo-aba

Tout sur le Besoin en Fonds de Roulement (BFR)

img3

Pour fonctionner, une entreprise est soumise à des charges. Pour déterminer qu’elle est autonome financièrement, elle doit prouver qu’elle peut fonctionner par elle-même. C’est là que le besoin en fonds de roulement ou BFR intervient. C’est la représentation des besoins financiers de l’entreprise dans un intervalle de temps assez court. Le BFR est souvent le fruit du décalage entre les gains et les dépenses de la trésorerie.

Le BFR est le moyen le plus efficace de déterminer les besoins ou les sources d’argent de l’entreprise. En d’autres mots, c’est la différence immédiate entre les dépenses et les gains. Les financements extérieurs ne sont donc pas comptabilisés dans le BFR, ainsi que les investissements. Faisons donc un tour d’horizon de tout ce qui concerne le Besoin en Fonds de Roulement.

 

 

Qu’est-ce qu’un besoin en fonds de roulement ?

 

Une entreprise digne de ce nom doit tenir compte du BFR pour que son entreprise puisse tourner. C’est une somme qu’elle doit posséder en permanence pour qu’il y ait exploitation. Lorsque vous vous lancez dans l’entrepreneuriat, il vous est vital de connaitre le décalage entre dépenses et recettes. C’est pour éviter les problèmes dans le court terme. Le BFR est donc issu de l’activité courante de l’entreprise.

 

 

Lorsqu’on engage des coûts dans un projet, on obtient un prix de revient. Lorsqu’on perçoit le paiement du produit, ce dernier compensera le prix de revient et le surplus prévu. Prenons l’exemple d’un magasin de vêtements, avant de pouvoir vendre, ils doivent constituer un stock et engager des employés. Mais à part les stocks et les salaires, il y a également les petits achats quotidiens en matériels, etc. Le BFR constitue cet écart.  

La plupart du temps, les entreprises accordent un délai de paiement à leurs clients. Ils se retrouvent alors avec un blanc dans leur trésorerie. Cette somme est cependant nécessaire aux affaires courantes. Pour éviter de se trouver dans le rouge, on vous conseille de financer votre BFR. Pour ce faire, vous pouvez prendre les options de découvert de solde à la banque. Vous pouvez également emprunter le montant qui correspond à vos besoins dans le temps imparti.

 

Les astuces pour calculer son besoin en fonds de roulement

 

Les fonds de roulement sont souvent inévitables pour toute société. La majorité des entreprises ont solde de BFR supérieur à 0. Leurs paiements vers les fournisseurs arrivent avant les requêtes de paiement venant des clients. Si un établissement arrive à avoir une BFR inférieur à 0, c’est-à-dire qu’elles exigent des paies comptant. C’est le cas des sociétés qui font de la distribution en grande quantité.

Pour calculer son BFR, il faut tenir compte de trois paramètres en compte. Le temps avant les paiements, le temps avant les règlements et le temps nécessaire pour que les stocks tournent. Les paiements se négocient auprès des fournisseurs et les règlements aux clients. Le BFR est donc égal aux stocks additionnés aux créances soustraites des dettes.

Lorsque le BFR est positif, l’entreprise dépense plus qu’elle ne produit dans le temps imparti. S’il est nul, c’est-à-dire que les coûts d’exploitations équivalent aux entrées d’argent. Et si le BFR est négatif, cela veut dire que les excédents peuvent servir de trésorerie nette à l’entreprise.